Il étudie la musique entre Paris, Nice et la Corse, en alternant les classes de conservatoires, les formations autodidactes, et l'apprentissage "sur le tas". Il étudie d'abord la guitare auprès de Tristan Manoukian et Judicael Perroy. Puis l'analyse, l'esthétique, et l'histoire de la musique avec Bertrand Peigné ; la musique de chambre avec Julien Guénebaut. ; la direction d’orchestre avec Nicolas Brochot. Il étudie la composition et l'écriture avec Jean-Louis Luzignant et Stephane Martelli ; le chant lyrique avec Catherine Decaen ; Baroque avec Claire Brua ; le Oud avec Khaled Ben Yahia, et se forme également en claquettes avec Denise Baldwin.

Parallèlement à ses études musicales, il est intervenant musical au Cours Florent plusieurs années et y suit la formation d’acteur en auditeur libre. Cette expérience sera révélatrice. Le contact de la scène et de la dramaturgie le dirige peu à peu vers le théâtre musical.

C'est donc par la pratique que Joris apprend son métier : il compose de la musique de scène (théâtre, ballet, cabaret, opérette, conte, jeunesse) pour le Cours Florent, le Ballet National de Marseille, la Compagnie Pantai, la Compagnie du Grand Soir et la Ligue de l'Enseignement. Entre 2008 et 2015, il compose la musique d'une quinzaine de spectacles nécessitant de passer d'un univers musical à un autre.

En 2016 il crée la pièce lyrique Orphée, la lumière increvable sur un texte de Léon L’illustre ; en 2017 l’opérette Le Chat Botté en collaboration avec la linguiste Camille Bouzereau ; en 2018 avec La Compagnie Pantai : l’opéra Le Rouge et le Noir, ainsi que le spectacle jeune public Calamity , tous deux mis en scène par Emma Barcaroli; et en 2019 le spectacle musical Les Forçats de la route, en collaboration avec Mats Besnardeau. Il compose également de la polyphonie pour le quatuor Corou de Berra et le trio Meidulla ; de la mélodie française pour le Duo Miscellaneous ; de la musique de film pour la télévision et de la chanson française à la demande de plusieurs artistes.

En 2020 il commence l’écriture d’une opérette à destination du jeune public à la demande du Théâtre de Grasse : Fiancés en Herbe, d’après Georges Feydeau ; ainsi que la ré-écriture du ballet Le Corsaire, d’après la partition d’Adolphe Adam écrite en 1856, à la demande du chorégraphe Michel Béjar, pour le National Moravian Theatre pour une création prévue en Novembre 2020.