DSC_8056%20(1)_edited.jpg

LE ROUGE ET LE NOIR

Opéra de 1 heure 15

Le Rouge et le Noir est l'histoire de Julien Sorel, jeune homme ambitieux qui se sert des femmes pour réussir et qui rachète ses erreurs dans une inflexible énergie.

Inspiré d'un fait divers célèbre de l'époque : Antoine Berthet, un homme de 27 ans avait été condamné à mort en 1828 par les assises de l'Isère pour tentative de meurtre sur la dame chez qui il était précepteur. 


En écrivant ce roman, Stendhal tente de comprendre ce qui a mené ce jeune homme à sa perte et a construit cette histoire autour de cela.

De la même façon, nous nous sommes plongé dans la cellule de Julien. Et par des retours en arrière, nous allons découvrir sa vision de son aventure chez M. et Mme de Rênal, au séminaire, à Paris et pendant son procès.

Le texte du livret reste très fidèle à celui du roman. 

Nous avons choisi de créer un opéra d'une durée de 1h15, au cours duquel nous pouvons passer rapidement de la cellule de Julien à ses souvenirs de Verrières et de Paris. Ces aller/retour sont représenté dans la scénographie grâce à un module mobile et qui tourne sur lui même. 

Tous les changements de décor sont réalisés à vue et par les chanteurs.

Teaser Extérieur - Festival Gueules de Voix
Teaser Opéra de Nice

L’ARGUMENT DE L’OPÉRA SE SITUE DANS
LA DERNIÈRE PARTIE DU ROMAN

L’incarcération et le procès de Julien Sorel.

Mme de Rênal, première amante de Julien, aveuglée par la jalousie, dénonce dans une lettre au Marquis de La Môle (le futur beau père de Julien) toute la perfidie et la malhonnêteté du jeune homme qu'elle a aimé et l'a rendu malheureuse. 

Pris d'un accès de folie et de vengeance, Julien se rend à Verrières pour assassiner Mme de Rênal de deux coups de pistolets. 


Elle ne sera finalement que blessée, mais Julien sera arrêté et jeté en prison.

De par cet acte, il le sait, il se condamne à une mort certaine. Il attend patiemment son procès et promet qu'il ne demandera pas grâce.​

DSC_8064 (1).jpg

LE PARTI PRIS EST DE FONCTIONNER AVEC 3 CHANTEURS

Un Ténor : Julien


Une Soprano :  Mme de Rênal / Mathilde de La Mole 

Une seule chanteuse pour incarne les deux femmes de la vie de Julien. Reflétant son enfermement, son trouble, et la confusion dans laquelle il évolue dans sa cellule.

                  

Un Baryton Basse :  Les Hommes qui représentent l’autorité 

Le Marquis de La Mole, Monsieur de Rênal, et le Geôlier qui incarne ses accusateurs du clergé et de la justice. 

DSC_8069 (1).jpg
DSC_8087 (1).jpg

UN CHOEUR D'ENFANTS

Le miroir de Julien

Dans le Werther de Jules Massenet, le choeur d'enfants évoque la pureté et renvoie à ce jeune homme tourmenté (incarné par un ténor) les "jours plein de joie" et l'âme des enfants qui est "pleine de lumière". Au moment de la mort de Werther, le choeur d'enfants retentit au loin en chantant un choral de noël. 
Dans le Rouge et le Noir, le choeur d'enfants est à la fois l'incarnation de la voix des enfants de Mme De Rênal, mais surtout la voix  de la jeunesse qui demeure dans le personnage de Julien Sorel.

En répétition avant la première  
Février 2019 - La Diacosmie de l'Opéra de Nice